Bonsoir, je reviens en arrière, ARBOR président n'a jamais accepté de discuter, ni avec le DUC, ni même, avec les élus laurentinois. En 2002 il ne s'est pas représenté. C'est donc ROUSSON qui a été élu président mais en 2004 après les actions concertées du DUC et des élus de St Laurent le vote du budget n'a pas été voté. Démission du bureau et donc fin de ROUSSON. Un seul était capable de faire consensus c'était Claude DEGASPERI. De 2004 à 2011 tout allait bien mais les promesses faites par la CCCG ont volées en éclat. Une commission consultative devait être crée MONIN s'y est opposé. En 2006 le bouquet ! nous avons été deux à changer de catégorie pour le foncier bâti et les 2 touchés c'est devinez ? Sans avoir rien touché au confort de la maison ce qui fait que l'on change de catégorie.

J'apporte la réponse, 1) Daniel DUNIER secrétaire du DUC aucun travaux depuis la construction. 2) Claude LEVOYER dans le même cas cela nous a coûté une augmentation de 30 % des impôts locaux. Lorsque vous apprenez quelques mois plus tard qu'une commission se réunit chaque année pour définir les taux à changer ou encore les classements des nouvelles constructions. Je vais voir MONIN qui me dit que c'est faux Que vous savez que c'est un menteur qui fait voter les élus municipaux contre l'implantation d'une grande surface, en leur cachant qu' étude diagnostique officielle mais non présentée aux élus donnait le conseil inverse. Qu'il fallait impérativement un concurrent à Inter Marché. Et pour en avoir parlé à certains élus qui auraient voté pour mais le mensonge  de Monin n'avait qu'un but protéger INTER et NETTO même Propriétaire.