Parlons de l'honnèteté de nos élus qui semblent avoir certifiés n'avoir jamais eu de documents à voter le 27 juin 2014. Ils auraient donc voté un document qu'ils n'auraient jamais reçu, mais que toutes les personnes présentes ont pu constater l'étude poussée qui en avait été faite depuis la reception avec la note de synthèse.